10 raisons de mettre à niveau vers Vectorworks 2019

6 juin 2019

L’année passée, nous avons sorti la dernière version de Vectorworks, qui contient toute une série de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations. Si vous souhaitez un petit rappel de toutes les innovations de Vectorworks 2019, voici une liste des 10 meilleures raisons de mettre votre programme à niveau cette année.

Améliorations globales?

Raison #1: Filtres des classes et des calques

Utilisez des mots-clés pour trouver instantanément les classes et les calques que vous recherchez. Vous pouvez également choisir d’afficher certaines classes ou certains calques en fonction de propriétés spécifiques. Dans tous les cas, cette fonctionnalité vous permet d’allier rapidité et efficacité.

Raison #2: Limitation de modèle dans un viewport

C’est vous qui en avez fait la demande. Dès maintenant, vous pouvez utiliser des limitations de modèle dans les viewports sur planche de présentation. Avec Vectorworks 2019, utilisez des limitations de modèle dans toutes les vues et tous les styles de rendu et créez des coupes, des élévations et des dessins de présentation remarquables. 

Raison #3: Effets d’image

Au revoir, Photoshop! Maintenant, vous pouvez éditer les images directement dans Vectorworks. Les nouveaux effets d’image fonctionnent avec des viewports et des images importées utilisées pour créer vos projets.

Quoi de nouveau dans Vectorworks Architecture ?

Raison #4: Étiquettes de données

Les étiquettes de données vous permettent de lier des étiquettes à des symboles ou des objets et d’en afficher les données dans votre modèle. Cela vous permet de gagner du temps et de simplifier le processus d’identification des objets. Sélectionnez le type d’étiquette que vous souhaitez utiliser sur la base d’attributs visuels et le type d’objet que vous souhaitez identifier. Vous pouvez ensuite sélectionner un mode et attribuer une étiquette à un seul ou plusieurs objets. Pour les utilisateurs de Vectorworks Paysage, pas d’inquiétude: l’outil Étiquette de données est également disponible dans leur version!

Raison #5: Composants 2D pour les objets hybrides

Ce nouvel outil ne fera qu’augmenter votre efficacité lorsque vous travaillez en 3D. Il vous permet de créer des dessins 2D complètement personnalisés à partir de vos modèles BIM. Vous avez maintenant un contrôle total sur le niveau de détail de vos symboles et objets paramétriques.

Quoi de nouveau dans Vectorworks Paysage ?

Raison #6: Modelage de la surface du modèle de terrain

Le modelage des modèles de terrain vous propose une façon plus flexible et plus intuitive de modifier un terrain, très utile pour les projets destinés au milieu académique ou à des concours, ou encore pour les premières phases conceptuelles de projets pour le monde réel. Avec Vectorworks 2019, vous pouvez modeler facilement le terrain de votre projet à l’aide de différentes fonctionnalités de modélisation directe, comme l’outil Ajustement ou Extruder.

Raison #7: Composants 3D des surfaces pavées

Toujours dans la lignée de nos efforts pour vous offrir une expérience utilisateur plus efficace, l’outil Surface pavée a été amélioré pour fonctionner comme un plancher multicouche. Les améliorations apportées à cet outil vous permettent de définir des composants de surfaces pavées et des pentes de drainage à utiliser conjointement à l’outil Écoulement. Dessiner des couches de pavés et créer des extractions de matériaux n’a jamais été aussi facile. 

Quoi de nouveau dans Vectorworks Spotlight ?

Raison #8: General Device Type Format (GDTF) et My Virtual Rig (MVR)

Le General Device Type Format (ou GDTF) a été conçu par l’intermédiaire d’un partenariat avec MA Lighting et Robe en réponse à un problème rencontré par le secteur depuis des années: il n’existe aucune norme unifiée qui lie la planification/visualisation au contrôle du matériel intelligent, indispensable dans le cadre d’une représentation ou d’un évènement. Pour résoudre ce problème, nous avons introduit le GDTF, un format ouvert facile à prendre en charge qui connecte le workflow de façon bidirectionnelle pour tout le monde. Dans le cadre de cette initiative, nous avons également développé My Virtual Rig (MVR). Il s’agit d’un conteneur à normes multiples qui reprend les fichiers GDTF pour tous les éclairages de votre projet. Grâce à MVR, vous pouvez facilement créer une prévisualisation avec Vision et communiquer des données (comme un correctif) directement à partir de votre projet Vectorworks vers votre console.

Raison #9: Commande Numérotation projecteurs

Gagnez du temps grâce aux nouveaux modes de l’outil Projecteur et définissez vos préférences d’installation et de numérotation automatique dès le départ dans Vectorworks Spotlight. Vous n’aurez plus à revenir aux préférences de mode et de numérotation de l’installation une fois celle-ci insérée dans le dessin.

Raison #10: Notre engagement qualité

Le dernier mais pas des moindres: nous sommes déterminés à améliorer la qualité de Vectorworks.

Entre Vectorworks 2018 et Vectorworks 2019, nous avons réduit le temps de copie et de collage des éléments, d’ouverture des fichiers, de démarrage, de sélection des objets et bien plus encore. Au cours de l’année écoulée, nous avons également amélioré sensiblement la stabilité de Vectorworks. Cela signifie moins de temps morts et de problèmes techniques. Vous passez ainsi plus de temps à dessiner plutôt qu’à vous soucier de la performance du programme.

Envie d’en savoir plus ?

Consultez notre page sur Vectorworks 2019.