Alex remporte la Bourse de Conception Vectorworks en architecture

3 juin 2015

L'étudiant en architecture Alexander Davey Thomson a remporté la Bourse de Conception Vectorworks 2014 pour les étudiants dans la catégorie "Architecture".

Le Néo-Zélandais Alex Davey Thomson a grandi à Bruxelles et étudie maintenant l'architecture à Sint-Lucas. Cette ville lui tient fort à coeur. "Bruxelles a beaucoup de visages différents. Mais le terme "Bruxellisation" en dit déjà long: la ville souffre d'un manque de vision. Et pourtant, Bruxelles a, selon moi, beaucoup de potentiel - et en tant qu'architecte, j'aimerais contribuer à une évolution dans ce sens." C'est pourquoi il souhaite monter son propre bureau aussi vite que possible, en mettant l'accent sur l'urbanisation.

Image d'Alex Davey Thomson

La Bourse de Conception Vectorworks était ouverte à tous les étudiants en conception, quel que soit le logiciel qu'ils utilisaient. Alex a lui-même utilisé différents programmes, tout au long du processus créatif. Pas Vectorworks, car les universités et bureaux d'architectes où il a acquis son expérience l'ont toujours poussé dans une autre direction. "Mais j'ai de bonnes impressions sur Vectorworks, surtout parce que c'est un logiciel très intuitif. Sa pluridisciplinarité est aussi très impressionnante.", dit Alex. "Il n'y a qu'à voir la diversité des projets qui ont remporté la bourse. Il est clair que Vectorworks réunit un grand nombre de fonctionnalités, ce qui rend le programme intéressant pour différents secteurs."

C'est à l'université qu'Alex a été informé de la Bourse de Conception Vectorworks. "Un chouette défi", dit-il, "même si je pensais que mes chances dans un concours international comme celui-là étaient maigres." Il a soumis un projet qu'il avait terminé plus tôt dans le cadre de ses études.

Son projet recherche des solutions de qualité pour le no man's land architectural actuel autour du centre administratif à la gare de Bruxelles-Congrès. Il a accordé un rôle central à l'aquaponie, une méthode pour produire de la nourriture en combinant l'aquaculture (l'élevage de poissons et crustacés) et l'hydroculture (la culture de plantes dans l'eau). Le projet ressemble peut-être à une utopie, mais reste une demande ouverte et honnête aux instances publiques de rechercher des réalisations durables dans leurs domaines.

Le projet d'aquaponie d'Alex a finalement décroché la première place du concours au Benelux en architecture. "Cette reconnaissance vaut bien tout le travail accompli. En plus, grâce à la somme que j'ai reçu, je peux financer mon année de master à l'université."

<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':
new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],
j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src=
'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);
})(window,document,'script','dataLayer','GTM-5PTSSRR');</script>
<!-- End Google Tag Manager -->