Gijs remporte le Prix d'encouragement Design Express dans la catégorie Intérieur

3 juin 2016

Gijs Coolen, un géant néerlandais qui étudie à la haute école Thomas More (Malines), est arrivé deuxième pour la Bourse de Conception Vectorworks dans la catégorie Intérieur.  Isabelle a remporté le premier prix ; cependant, Gijs et son projet « Wonen met trappen » ont fait forte impression par le réalisme du travail, aussi bien au niveau des visualisations 3D d'une qualité phénoménale que des détails techniques du projet. Ce talent lui a valu de remporter le Prix d'encouragement Design Express d'une valeur de 1000 €.

Escaliers et niveaux

Après une formation MBO de quatre ans à Helmond (Pays-Bas), Gijs s'est rendu à Malines pour entamer la formation pratique de design intérieur à la haute école Thomas More. Le travail qu'il a réalisé à la fin de sa deuxième année se nomme 'Wonen met Trappen'. Consigne : intégrer à un espace ouvert vide des escaliers et des niveaux en gardant en tête qu'il était destiné à des habitants lambda. Pour Gijs, ces derniers étaient un couple de photographes sans enfant.

« Dans mon projet, j'ai utilisé énormément de blanc et énormément de lumière afin de créer l'habitation parfaite pour un photographe. La combinaison des fonctions d'habitation, de lieu de travail et de lieu d'exposition a parfaitement fonctionné. Moi-même, je trouve que c'est l'endroit rêvé où habiter. » Gijs a commencé à travailler avec des maquettes et des dessins, mais a tout planifié dans Vectorworks, le logiciel qu'il a appris à utiliser lors de ses études à Malines. « Vectorworks est très agréable à utiliser au niveau graphique. À partir de ma formation préparatoire, j'ai beaucoup travaillé avec Illustrator et Vectorworks, selon moi, offre une belle complémentarité avec ce dernier. », dit-il.

Il est ravi de son projet lauréat - à juste titre. « Il s'agit de mon meilleur projet jusqu'à présent, car j'ai pu y intégrer tout ce que j'avais appris pendant ma formation. Il reflète parfaitement mon adhésion au principe du minimalisme. »

Projets sans frontière

Quels sont ses projets pour l'avenir? « Mon rêve est de me faire connaître dans le monde entier comme concepteur. Je ne vois pas les Pays-Bas et la Belgique comme mon chez-moi mais comme des destinations temporaires. » Cela explique pourquoi Gijs se prépare déjà pour une nouvelle aventure qu'il a lui-même organisée : un stage en Afrique du Sud. « J'ai déjà contacté mon lieu de stage, car j'aime beaucoup les projets qu'ils présentent. Ils ont répondu positivement à ma demande. Je vais donc bientôt partir pour un séjour de 13 semaines dans la ville du Cap. Pour financer ce projet, l'argent que j'ai reçu pour mon prix arrive à point nommé.»

Nous souhaitons donc à Gijs de profiter pleinement de son expérience sud-africaine !