Isabelle remporte la Bourse de Conception Vectorworks 2015 dans la catégorie Intérieur

3 juin 2016

Isabelle Weydert, une jeune femme de 25 ans, exerce la profession d'artiste plasticienne et designer d'intérieur. Elle est actuellement en train de réaliser le master international « Advanced Digital Architecture and Design » à l'école de design ELISAVA à Barcelone.  L'année passée, elle a étudié le design d'intérieur à KU Leuven. « J'ai choisi le design d'intérieur car je souhaite mettre à profit ma créativité partout, sur le plan informatique et le plan purement manuel. J'ai toujours eu ce besoin de créer.»

Repousser les limites pour l'Union des Insouciants

KU Leuven l'a vu travailler sur son projet lauréat. 'Het Normale'. « Il s'agit d'une commande de design intérieur scénographique pour l'association socio-artistique 'Unie der Zorgelozen' (en français: l'Union des insouciants) à Courtrai. Ce groupe d'artistes aspire à trouver une nouvelle manière de resserrer les liens entre la société et la communauté, entre la société et l'art, » nous explique Isabelle.

« Rien de bizarre à cela. Il est tout à fait possible de faire naître des créations artistiques à partir d'un engagement social, loin du 'normal'. C'était également le point de départ de mon concept: un intérieur sans normes et sans règles - donc aucune ergonomie fonctionnelle. Mon projet questionne notre culture et nos standards occidentaux et propose de nouvelles solutions pour remplacer les plus courantes en matière d'intérieur. De plus, il interroge la frontière entre vie privée et vie publique. »

Lorsqu'un nouvel emplacement fut attribué à l'Unie des Zorgelozen dans le cadre d'un projet de maison neuve, il a paru évident au collectif de ne pas combler ce nouvel espace avec un intérieur commun. Ils souhaitaient échapper à cette normalité. « Tout a été remis en question »; affirme Isabelle. « Qu'est-ce qui est normal? Votre intérieur est-il normal? Les meubles sont-ils normaux? L'ergonomie est-elle normale, alors que nous sommes tous différents? »

Elle s'est inspirée de la nature et du mode de vie de populations indigènes. Ses observations l'ont conduite vers un concept organique. « Derrière la façade en brique rouge se trouve une deuxième façade composée de blocs en verre et de maçonnerie, garnie d'un verre étamé ou de carreaux en verre artisanal. La réflexion et la transparence confrontent le passant à sa propre réflexion. La façade en brique originale semble être seulement un cadre pour la façade sous-jacente.»

L'intérieur suit une ligne verticale partant du reconnaissable exceptionnel - les formes naturelles - aux chaises, bureaux, tables et lampes, qui font partie de notre quotidien. La salle polyvalente « De Scala » est trop grande pour l'Union. C'est pourquoi elle a été divisée en trois étages avec des parois coulissantes. Ces étages peuvent parfaitement abriter une fosse pour le théâtre alors que les parois en verre coulissantes et le sol organique semi-transparent offrent un cadre optimal pour des expositions.

Vectorworks

Pour son projet, Isabelle a combiné les programmes Vectorworks et Rhinocéros. « Vectorworks est un programme limpide au niveau de la planification. Et il fait des merveilles de graphisme. Pendant mon programme d'échange Érasmus à ELISAVA, j'ai également reçu une introduction très complète au programme Rhinocéros - ce qui m'a conduit à combiner les deux programmes. » Cependant, pour elle, Vectorworks conserve toujours une longueur d'avance. « J'ai vu que Vectorworks proposait une nouveauté au niveau du script graphique, l'outil Marionette. Vu l'utilité certaine que j'en aurai pour mes études actuelles, je suis curieuse de découvrir toutes les possibilités qu'il me réserve. »

« Félicitations. Vous avez remporté le concours. »

Isabelle ne s'attendait absolument pas à remporter le prix du concours de projets Vectorworks 2015. « J'étais en classe quand j'ai reçu l'e-mail sur mon smartphone. Je ne pouvais pas y croire. J'ai tapoté l'épaule d'un de mes condisciples pour m'assurer que ce n'était pas un rêve - c'était bien réel. Le reste de la classe a dû penser que je faisais un malaise quand ils ont vu mon visage tourner au rouge vif sous le coup de l'excitation. »

Pour Isabelle, il s'agit surtout d'une reconnaissance de son approche du design d'intérieur. « Je trouve fantastique que ce prix ait été attribué à une approche originale et artistique de la conception d'un intérieur. »

Le prix, d'une valeur de 3000 $, arrive également à point nommé pour cette créatrice débutante. « L'argent sera investi dans du matériel et servira à payer mon inscription au master 'Digital Architecture and Design' ». Cette formation se concentre sur les mécanismes organiques: comment ceux-ci bougent et se modifient en fonction de l'environnement. C'est pour cette raison qu'il me faut acquérir du nouveau matériel, tel que du bois, du plastique, de la laine, du fil et de la ficelle.

Et pour l'avenir? « Je souhaiterais créer un intérieur artistique et design. Éventuellement un design conceptuel avec une architecture et un intérieur/extérieur organiques. Le commerce de détail me fait également de l'œil. J'acquiers à présent des compétences très intéressantes que je pourrai mettre en application sur de nombreux plans. En fait, j'aimerais également enseigner. » Elle a donc de quoi faire pour les prochains mois. Tous nos voeux de réussite à Isabelle !

<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start':
new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0],
j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src=
'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f);
})(window,document,'script','dataLayer','GTM-5PTSSRR');</script>
<!-- End Google Tag Manager -->