Présence Composite démontre la puissance de l'architecture belge | designexpress

Présence Composite démontre la puissance de l'architecture belge

3 juin 2021

Bovenbouw, le cabinet d'architecture belge, est devenu récemment curateur de "Présence Composite". Dirk Somers, fondateur de Bovenbouw, a réuni plus de 50 projets architecturaux des 20 dernières années pour cette exposition. “La fusion de tous les projets s'est avérée être un casse-tête”, déclare Dirk. Le résultat : un paysage à la Biennale de Venise qui reflète la symbiose entre la ville et l'architecture en Flandre.

Image : Présence Composite, Institut d’architecture de Flandre © Bovenbouw Architecture, 2020

Le cabinet d'architectes anversois Bovenbouw a été fondé en 2011 par Dirk Somers. Les 20 architectes conçoivent toujours leurs projets avec Vectorworks. “Nous sommes satisfaits de Vectorworks depuis des années. Là où d'autres logiciels se concentrent sur les points forts techniques, avec Vectorworks, vous obtenez un joli résultat de votre projet en peu de temps”, explique Dirk. Bovenbouw est également membre Vectorworks Service Select. “Nous souhaitons toujours travailler avec la version la plus récente quand nous collaborons avec d'autres agences, nationales et étrangères”, déclare Dirk.

Bovenbouw possède plusieurs projets architecturaux à son actif. Ils adoptent aussi bien les espaces de mise en scène et publics que les habitations privées. Ils aiment relever des défis et sont constamment en apprentissage : l’équilibre est parfait entre la lenteur d'un projet complexe et la rapidité d’un projet plus petit. Récemment, leur projet Présence Composite à la Biennale de Venise a été ajouté à leur longue liste de réalisations. Le fondateur Dirk Somers nous parle de cette réussite et des attentes de la Biennale.

bovenbouw_school
Image : FELT architecture & design, École élémentaire Zarren, Présence Composite, Institut d'architecture de Flandre, © We Document Art, 2018

Félicitations pour votre exposition dans le pavillon belge de la Biennale de Venise. Pouvez-vous nous parler de la naissance de Présence Composite ?

Dirk : “Bien sûr. En août 2019, l'Institut d'architecture de Flandre a lancé un appel pour un concept d'exposition pour la Biennale de Venise. Une équipe de cinquante volontaires ont accepté la mission et un jury a sélectionné deux projets, dont le nôtre. Après un développement plus poussé, nous avons raflé la mise.”

Le thème de la Biennale est “Comment vivre ensemble ?”. Comment avez-vous intégré cela dans l'exposition ?

Dirk : “Pour nous, “Comment vivre ensemble ?” est une question liée à la qualité de vie et à la durabilité. Travailler sur ces principes nous a servi de base. Les innovations techniques et les nouvelles méthodes de conception et de construction sont captivantes, mais les professionnels vous diront que la ville de demain est sous nos yeux : on construit à partir de ce qui existe déjà. On se concentre sur la rénovation, l'optimisation, une vie plus compacte et la création de milieux de vie plus attractifs. Cette dernière idée ne fait pas penser à la Belgique : beaucoup perçoivent le pays comme doté d’une architecture laide. Mais, dans aucun autre pays, vous trouverez un immeuble d'appartements moderne jouxtant un manoir classique. Dans Présence Composite, cette laideur est convertie en force. Telle est l'idée centrale de notre paysage : un faible design urbain qui s'oppose à une architecture forte, et donne un résultat hors du commun.

Parce que la Belgique n'a pas de règles d'urbanisme strictes, il est beaucoup plus amusant d'être architecte en Belgique qu'aux Pays-Bas
Dirk Somers

Heureusement, cette réputation ces dernières années s’est estompée. Les architectes du monde entier notent qu'en Belgique, le compactage est conçu de manière intéressante, grâce à l'absence de règles strictes.

Quelle a été la meilleure partie de ce projet ?

Dirk : “Bovenbouw est peut-être le créateur et le curateur de cette exposition, mais grâce à notre paysage, 45 cabinets d'architectes belges exposent à la Biennale.

Le choix de ces agences a été fait en fonction de plusieurs facteurs. Nous voulions associer des agences et start-ups réputées, des architectes hommes et femmes, des projets de grandes villes et des designs locaux. Pour nous, l'aspect le plus important a été le contenu :  "Ce bâtiment s'inscrit-il dans notre vision du paysage ?". Un casse-tête qu’il fallait ensuite résoudre.

Présence Composite, Institut d’architecture de Flandre © Bovenbouw Architecture, 2020

Quel a été le plus grand défi de ce projet ?

Dirk : “Le temps. Le projet a commencé en septembre 2019 pour une date limite en mai 2020, le début de la Biennale. Nous avons eu quelques mois pour tout mettre en place. Finalement, la crise sanitaire nous a offert un peu de répit et nous a permis de peaufiner notre projet.

Une autre difficulté s’est présentée en cours de route : convertir clairement les dessins des architectes pour les charpentiers. Le défi a été de construire des bâtiments réalistes à l’échelle 1/15, en conservant tous les détails.

L'église est sans aucun doute le modèle le plus fascinant. Elle est constituée de plusieurs couches, comme des lasagnes
Dirk Somers

La 17e édition de la Biennale était prévue pour mai 2020, mais a été annulée à cause du Covid-19. Comment avez-vous pris la nouvelle ?

Dirk : “Comme un mariage reporté. Vous travaillez dur et longtemps, puis une pandémie vient ruiner l’excitation de l’événement. Nous n'avons toujours pas vu l'ensemble du paysage avec tous les modèles dans son intégralité, alors nous avons vraiment hâte d'y être.

Bien que la Biennale n'ait pas lieu dans des circonstances normales cette année (chaque pavillon doit avoir un responsable Covid-19, des sens de marche seront mis en place et les masques obligatoires), nous sommes néanmoins heureux qu'elle ait lieu.

 

 

Image 1 : Studio d'architecture Tim Rogge, Broek, Présence Composite, Institut d'architecture de Flandre, © We Document Art, 2020
Image 2 : Collectif Noord Architecten, maison VDB, in Présence Composite, Institut d'architecture de Flandre, © We Document Art, 2014
Image 3 : Présence Composite, Institut d’architecture de Flandre © Bovenbouw Architecture, 2020
Image 4 : Présence Composite, Institut d’architecture de Flandre © Bovenbouw Architecture, 2020
Image 5 : RAAMWERK, Youthcenter 'De Lichting', in Présence Composite, Institut d’architecture de Flandre, © We Document Art, 2018
 

Merci pour votre temps et bonne chance avec Présence Composite à la Biennale.

Si vous voulez admirer le paysage par vous-même, prenez votre entrée pour la Biennale de Venise, ou soyez patient : une reprise aura lieu à l'automne 2022. Z33, Maison d'art contemporain, d'architecture et de design à Hasselt, abritera l'exposition.